Vérification - AFNOR

Ce manuel rassemble des exemples de cas qui font la démonstration des capacités du logiciel ROHR2. Les tests choisis sont issus des problématiques d’ingénierie pour lesquelles existent des solutions analytiques, des solutions de référence ou bien des solutions faites par d'autres logiciels. Les cas de tests dans ce manuel sont issus pour la plupart de références francophones comme le “Guide de validation des progiciels de calcul de structures" éd.1990 de AFNOR (ISBN 2-12-486611-7). Il existe également un manuel de vérification en anglais qui contient d'autres exemples et qui n'est pas une simple traduction de ce document.

Les solutions des exemples de tests ont été vérifiées, néanmoins il peut y avoir quelques différences par rapport aux références. Ces différences ont été analysées et considérées comme acceptables. Dans certain cas, les différences sont dues à la méthode de calcul, les limites de convergence choisies, le nombre de chiffres significatifs etc. Une modélisation permettant d'obtenir un erreur de moins de 5% a généralement été choisie quand une discrétisation est nécessaire.


Les test ont été calculés sur un Processeur Intel Core I7 sous Windows 7 et Windows 8. Les résultats sont donnés dans la suite du document. Des résultats légèrement différents peuvent être obtenus avec d'autres processeurs ou systèmes d’exploitation, notamment pour des problèmes où plusieurs résultats sont corrects (modes propres d'un système symétrique etc.). Les tests présentés dans ce manuel sont un petit échantillon des tests de vérification utilisés lors du développement du logiciel ROHR2 pour assurer un niveau élevé de qualité.


L'utilisateur peut utiliser ces test pour étudier le fonctionnement de ROHR2 sur des cas simples. Les exemples peuvent aussi servir dans le contexte d'une procédure d'assurance de qualité propre à son entreprise, par exemple pour vérifier que le matériel informatique et les systèmes d’exploitations utilisés permettent d'obtenir les même résultats. Pour chaque cas de test, les fichiers d'entrée et de sortie sont disponibles dans des sous-répertoires séparés. Les résultats peuvent être comparés aisément avec les résultats de référence.